Accueil / News / Les 7 jeux de la semaine – du 10 au 14 octobre

Les 7 jeux de la semaine – du 10 au 14 octobre

Comme à chaque jour suffit son jeu, mais que chaque semaine il y en a trop, voici une sélection des 7 sorties qui ont le plus attiré mon œil.

Et pour les gourmands qui en veulent plus, une liste plus fournie mais moins détaillée est disponible ici !

Pendant que certains en profitent pour s’incruster dans cette semaine bien chargée, mais pas trop, d’autres s’apprêtent à sortir sans un bruit. LEGO Bricktales n’a pas droit au tapage qui entoure généralement les jeux de la licence. Doit-on s’inquiéter, ou juste se rendre à l’évidence qu’il s’agit d’un jeu indé, même s’il se déroule dans l’univers de nos briques préférées?

Lundi 10

9 Years of Shadows

Genre : Metroidvania
Plateformes : PC
Prix : ?€

Visuellement très inspiré des Chevaliers du Zodiaque, 9 Years of Shadow coche LA case qui me fait généralement craquer : c’est un metroidvania!

Mais il a aussi 2 défauts majeurs : il ne sort que sur PC (à comprendre, pas sur Switch), et il me fait aussi drôlement penser à Record of Lodoss War, que j’ai… pas trop aimé.

Je souhaite quand même un bon lancement aux développeurs mexicains, et je garderai un œil plus qu’intéressé sur ce titre!


Mercredi 12

Lego Bricktales

Genre : Puzzle, Aventure
Plateformes : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One, Xbox Series
Prix : 29,99€

Il aura fallu attendre 25 ans pour avoir un jeu vidéo LEGO dans lequel… on construit des LEGO! Alors je vous vois venir avec vos « Mais on pouvait le faire dans LEGO Worlds! ». En tous cas c’est bien la première fois que la construction de LEGO est à ce point au centre du jeu.

Et pour ne rien gâcher, c’est l’équipe des fameux Bridge Constructor qui est aux manettes! J’ai tellement hâte de retomber en enfance!


Jeudi 13

Asterix et Obelix XXXL: Le Bélier d’Hibernie

Genre : Beat’em All, Top-Down
Plateformes : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One, Xbox Series
Prix : 49,99€

Paf paf, boum boum! Je sais tellement pas quoi dire sur ce jeu que c’en est navrant…

Microids et Asterix & Obelix, ça n’a jamais vraiment fonctionné, ce sera un jeu bof qui ne fera absolument pas honneur au matériel d’origine, je vais donc gentiment l’éviter!


Naiad

Genre : Flow, Narratif
Plateformes : Switch
Prix : 14,99€

Peut-on faire plus zen que ce jeu? Nager au milieu des poissons dans des petits cours d’eau, le tout accompagné d’une direction artistique extrêmement agréable, pour les yeux comme pour les oreilles, que vouloir de plus? Que ça dure plus longtemps? Comment ça 3h c’est pas assez? Dites ça au développeur qui l’a conçu tout seul! Non mais oh!


The Darkest Tales

Genre : Action, Aventure, 2D Platformer
Plateformes : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One, Xbox Series
Prix : ?€

Ceci n’est pas un metroidvania. Ça a la tronche d’un metroidvania, ça sonne comme un metroidvania, ça sent le metroidvania, mais c’est en fait un jeu d’aventure en 2D dans lequel on va de la gauche vers la droite. Ça n’en fait pas un jeu moins bien, ça me permet juste de passer mon chemin!


Vendredi 14

Dragon Ball: The Breakers

Genre : Multijoueur asymétrique, Cache-cache
Plateformes : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One, Xbox Series
Prix : 19,99€

Qui qui veut jouer à cache-cache avec Freezer? S’il vous attrape il vous fracasse!

Dans ce jeu multijoueur asymétrique, on incarne soit un gros méchant pas beau, soit un civil sans défense. Mais bon, c’est Dragon Ball, ce sera donc un succès quoi qu’il arrive!


Scorn

Genre : Horreur, FP, pas S
Plateformes : PC, Xbox Series
Prix : 39,99€, Gamepass

Je sais pas si je dois crier sur tous les toits à quel point j’adore l’esthétique Gigerienne ou si je dois en avoir honte, mais j’ai tellement envie de mettre mes mains sur ce jeu à l’ambiance incroyable!

Très bonne idée de la part du studio d’avancer la date de 7 jours. Peu de jeux pourront lui faire de l’ombre cette semaine, contrairement à la suivante!

Et moi dans tout ça?

Bin, normalement il ne devait y avoir que LEGO Bricktales, mais je vais quand même devoir aller jeter un oeil à Scorn. Oui « devoir », c’est le bon mot, mon corps tout entier m’oblige à l’essayer, pauvre de moi!

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.